×

Recherche

Deux hommes dans la ville 1973

Fiche du film Deux hommes dans la ville (1973)
© Tous droits réservés
Gino Strabliggi (Alain Delon) recouvre la liberté après avoir purgé une peine de dix ans de réclusion. Suivant les conseils de Cazeneuve (Jean Gabin), l'éducateur qui continue de lui porter un amical intérêt, il décide de mener une vie honnête. Il réussit à trouver du travail. Mais l'inspecteur Goitreau (Michel Bouquet) refuse de croire à sa conversion...

Le tournage

Périodes

  • mai-juillet 1973

Lieux

  • Pontoise
    • gare SNCF

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

Deux hommes dans la ville est la conséquence d'une actualité riche en révoltes et suicides dans les prisons, campagnes pour les droits communs et exécutions capitales qui ont égrainer cette année 1973.

Le décor est précisément situé dès le générique, quand un train arrive en gare de Pontoise. L'éducateur Jean Gabin rend visite au jeune Gino (Alain Delon) qu'il a défendu lors de son procès et qui est détenu dans une prison parisienne. José Giovanni s'est inspiré des mésaventures d'un de ses amis nantais qui, après être sorti de prison, a été embauché comme carrossier.

« À l'époque, les policiers ont tout fait pour lui faire perdre sa place. Dans le même temps, des truands l'incitaient à revenir à ses anciennes activités. »

Le tournage a été éprouvant pour Gabin, à peine remis d'un malaise. Alors qu'il est habitué à tourner essentiellement en studio, le réalisateur l'a fait travailler dans quatre-vingt lieux différents en huit semaines.

« Jean Gabin avait son ingénieur du son attitré, Jean Rieul. Il était meilleur quand il parlait très bas. Les autres acteurs étaient donc invités à jouer sur ce ton. Parfois, alors qu'on entendait une mouche voler sur le plateau, le technicien explosait : "C'est quoi ce bordel ! On n'entend plus Monsieur Gabin !" ; ce qui était une façon de lui signifier de parler un peu plus fort. »
Fiche du film Deux hommes dans la ville (1973)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1973

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Tourisme à proximité des lieux de tournage

Forêt de l'Hautil

Forêt de l'Hautil

⌖ Jouy-le-Moutier

Marais de Stors

Marais de Stors

⌖ Mériel

Parc Le Nôtre

Parc Le Nôtre

⌖ Saint-Ouen-l'Aumône

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page