×

Recherche

La Tête contre les murs 1959

Fiche du film La Tête contre les murs (1959)
© Tous droits réservés
François Gérane (Jean-Pierre Mocky), un jeune homme passionné et idéaliste, dont l'équilibre est précaire, s'oppose à son père (Jean Galland), avocat autoritaire qui le fait enfermer dans un asile psychiatrique...
  • D'après le roman éponyme d'Hervé Bazin
  • Grand Prix de l'Académie du Cinéma 1960

Le tournage

Lieux

  • Argenteuil
    • carrières
  • Pierrelaye
    • Chantier de l'Avion

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

Dans un crissement de pneus raclant le goudron de la Nationale 14, une voiture s'immobilise sans douceur. Affolé, son chauffeur descend et interpelle des badauds : « Que se passe-t-il, il y a un accident ? »
Le Chantier de l'Avion, du nom d'un vieux biplan acquis au Bourget qui dresse son empennage vers le ciel, sert en fait au grand réalisateur Georges Franju qui, pour les besoins de son film La Tête contre les Murs, doit investir ce décor de tôles froissées, le mardi 17 juin 1958. L'histoire : deux fous tentent de s'évader d'un asile dans lequel deux médecins ont des thérapies opposées.
Le propriétaire des lieux, M. Gonzalès expliquait, à cette époque, le choix du metteur en scène pour cet endroit particulier : « A la Garenne où j'habite, des amis m'ont indiqué que M. Franju, le metteur en scène, recherchait pour son prochain film, un cimetière à voitures. J'ai pensé que Le Chantier de l'Avion conviendrait. »
Après de multiples tentatives, Franju tourne enfin. Il est 23 h, la caméra ronronne. Les deux fous interprétés par Charles Aznavour et Jean-Pierre Mocky montent dans la cabine d'un camion. Au troisième essai, la scène est bonne. A la suivante, on tournera jusqu'au petit jour.
« Je me souviens, raconte aujourd'hui Patrice Molinard, le beau-frère du réalisateur, que Pierre Brasseur, qui ne tournait pas ce soir là car il était doublé, Franju et moi avons bu toute la nuit. Nous nous sommes payés une cuite mémorable ! »
Fiche du film La Tête contre les murs (1959)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1959

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page