×

Recherche

La Passante du Sans-souci 1982

Fiche du film La Passante du Sans-souci (1982)
© Tous droits réservés
Paris, 1981. Max Baumstein, la soixantaine, président du Mouvement de Solidarité internationale, abat froidement un vieil homme, Frédéric Lego, ambassadeur du Paraguay. Il se constitue prisonnier et commence à raconter à sa jeune épouse Lina, ignorant tout de son passé, les raisons de son geste.
  • D'après l'oeuvre de Joseph Kessel

Le tournage

Lieux

  • Roissy-en-France
    • Aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

Le tournage fut extrêmement éprouvant pour Romy Schneider. D'abord en raison de graves problèmes de santé, l'actrice souffrant d'un début de cancer et devant consentir à l'ablation d'un rein. Compte tenu du retard de quelques mois pris sur le plan de travail et du refus des compagnies d'assurance d'assurer la comédienne, les producteurs allemands songèrent à la remplacer par leur compatriote Hanna Schygulla, mais aussi bien Raymond Danon que Jacques Rouffio s'y opposèrent catégoriquement. Les choses prirent une tournure tragique lorsque la comédienne fut également faire face au décès accidentel de David, son jeune fils, survenu le 5 juillet 1981, et aux répercussions médiatiques d'un tel événement. Effondrée de chagrin, en proie à la dépression et traquée par les paparazzis, elle fera preuve d'un énorme courage pour mener à bien ce projet.

Romy Schneider fut entièrement à l'initiative de ce film. C'est elle qui choisit Raymond Danon comme producteur, Jacques Rouffio comme réalisateur et Michel Piccoli comme partenaire masculin principal. Comme pour Le Vieux fusil (1975), l'actrice exorcise à travers ce projet les errements de sa mère Magda, dont les amitiés avec Hitler et sa clique, n'en finissaient pas de la ravager de honte et de culpabilité (source : Allociné)

Ce dernier film de Romy Schneider est l'adaptation du roman homonyme de Joseph Kessel paru en 1936. La partie contemporaine figurant dans le film n'existe pas dans le livre d'origine. Elle a été ajoutée pour montrer les résonances que l'idéologie nazie peut avoir près de cinquante ans plus tard.
Fiche du film La Passante du Sans-souci (1982)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1982

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Tourisme à proximité des lieux de tournage

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page