×

Recherche

La Fiancée du Pirate 1969

Fiche du film La Fiancée du Pirate (1969)
© Tous droits réservés
Pour les paroissiens de Tellier, qui les logent dans une misérable cabane, Marie (Bernadette Lafont) et sa mère représentent une maind'œuvre corvéable à merci. Par vengeance, la jeune femme va mettre dans son lit tous les hommes du village et semer la zizanie dans les couples, avant de prendre la poudre d'escampette avec un projectionniste ambulant (Michel Constantin).

Le tournage

Lieux

  • Auvers-sur-Oise
    • chemin d'Ennery
    • cabane au Valhermeil
  • Hérouville-en-Vexin
    • église
  • L'Isle-Adam
    • plage
  • Labbeville
  • Pierrelaye
    • église
  • Pontoise

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

En 1969, c'est rue Thiers que Michel Constantin (André) emmène Bernadette Lafont (Marie) pour faire ses courses en ville, dans La Fiancée du Pirate. Ils s'arrêtent devant l'ancien Grand Bazar, aujourd'hui remplacé par une salle de jeux électroniques. L'action de ce film de Nelly Caplan se passe dans un village du sud de la France et Bernadette Lafont interprète une jeune femme qui vend ses charmes aux notables tout en enregistrant leurs confessions les plus intimes qui seront diffusées un matin, lors d'une grande messe.

Domicilié à Hérouville, où le plateau principal est installé, le compositeur Michel Magne offre l'hospitalité à la réalisatrice, Bernadette Lafont et Michel Constantin. Tourné avec des bouts de ficelle, emporté par la musique de Georges Moustaki – Moi, je m'balance, chanté par Barbara, et La Marche de Marie –, le film est un brûlot féministe. « Nous avons pu tourner au printemps dernier dans un village à côté de Pontoise, explique Nelly Kaplan. C'est la preuve que le Moyen Âge existe à 50 kilomètres de Paris. Mais un Moyen Âge avec, tout près, la route nationale, la ville et, avec la radio, la télévision, les voyageurs de commerce… Ainsi subsistent des structures primitives malgré la proximité de ce qu'on appelle la civilisation moderne. La Fiancée du Pirate, c'est l'histoire d'une sorcière des temps modernes qui brûle les inquisiteurs. Le plaisir d'amour renverse le mythe de Don Juan. C'est lui qui se fait rouler », raconte Nelly Kaplan au Monde en décembre 1969, à la sortie du film. La censure l'interdit d'ailleurs aux moins de 18 ans pour cause de « sujet libertin »…
Fiche du film La Fiancée du Pirate (1969)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1969

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Tourisme à proximité des lieux de tournage

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page