×

Recherche

Les Mystères de Paris 1962

Fiche du film Les Mystères de Paris (1962)
© Tous droits réservés
A Paris, sous le règne de Louis-Philippe, Rodolphe de Sombreuil (Jean Marais) devient l'ennemi juré du baron de Lansignac (Raymond Pellegrin), un affairiste qui spécule sur les plans d'urbanisme. Sous l'habit d'un homme du peuple, Rodolphe part à la recherche de Marie Godin (Jill Haworth), la fille d'un ouvrier dont il a causé involontairement la mort...
  • Adapté du roman éponyme d'Eugène Sue.

Le tournage

Périodes

  • mars-mai 1962

Lieux

  • Nucourt
    • carrières

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

« Parfait, mais toi, le « Chourineur », enfonce bien ton pistolet dans les reins du « Maître d'Ecole » et toi, Jeannot, suit les en prenant un air un peu plus anxieux. Allez-y les enfants, on reprend encore une fois, puis on tournera ! ».
M. Cadéac, adjoint d'André Hunnebelle, réalisateur du film, dirige ainsi Jean Marais (Rodolphe), Jean Le Poulain (le Maître d'Ecole) et Pierre Mondy (le « Chourineur ») pour les besoins de l'adaptation du célèbre roman d'Eugène Sue, Les Mystères de Paris (1962).
Cette scène se passe dans les dédales des catacombes de Paris. Elle décrit le moment où, sous la contrainte, le Chourineur et Rodolphe obligent le Maître d'Ecole à leur révéler l'entrée du repaire du terrible baron de Lansignac. Afin d'obtenir un cadre semblable à ce labyrinthe souterrain, les Productions Artistiques Cinématographiques ont transporté tout leur matériel dans les carrières de Nucourt. C'est là que Jean Marais a avoué aux curieux que, lors des sept semaines de tournages, il a eu à souffrir durant certaines prises de vue. « Le grand acteur a été successivement victime d'une entorse et d'un poche œil. De plus, il s'est cassé une dent et s'est payé le luxe de se fêler une côte ainsi que la clavicule droite. »
Après avoir tourné ensuite dans le four à chaux de Nucourt (les trois acteurs doivent passer par un passage malaisé), toute l'équipe s'est rendue à son quartier général, l'Hôtel du Grand Cerf de Magny-en-Vexin, au sein duquel les propriétaires, M. et Mme Robine ont mis plusieurs pièces à leur disposition.
Fiche du film Les Mystères de Paris (1962)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1962

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Tourisme à proximité des lieux de tournage

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page