×

Recherche

Les Anges gardiens 1995

Fiche du film Les Anges gardiens (1995)
© Tous droits réservés
Chargé de convoyer depuis Hong Kong 40 millions de dollars et de ramener à sa mère le petit Bao (Alexandre Eskimo), Carco (Gérard Depardieu) confie le tout au père Tarain (Christian Clavier), curé d'Écouen. Une fois arrivé à Roissy, il récupère l'argent et abandonne l'enfant. Mais, leurs anges gardiens veillent et la Triade chinoise est à leurs trousses…
  • Adaptation de la pièce C'est Malin de Fulber Janin

Le tournage

Lieux

  • Bezons
    • A15 entre Gennevilliers et Bezons
  • Écouen
    • centre ville
    • église
  • Gonesse
    • échangeur de l'A1
    • A1 direction Belgique
  • Pontoise
    • évêché : entre 53e et 57e minute
  • Roissy-en-France
    • aéroport

Vidéo

Ce contenu est hébergé par un tiers (www.youtube.com). En l'autorisant, vous acceptez les conditions d'utilisation de www.youtube.com

Autoriser les contenus YouTube sur cette page

se souvenir de mon choix *

* Votre choix sera sauvegardé sous la forme d'un cookie par notre site jusqu'à fermeture de votre navigateur Internet.

Anecdotes de tournage

Christian Clavier, curé d'Ecouen
En plein centre ville d'Ecouen, près de l'église et en face de la mairie, Jean-Marie Poiré fait construire une cabine téléphonique à quelques mètres seulement d'une cabine qui existe déjà, pour les besoins de son film. Sans doute, l'endroit où se trouve l'originale ne convenait pas. Il faut dire que la nouvelle est particulièrement mise en valeur puisque des fleurs et un petit mur sont édifiés pour l'occasion.

Le centre ville et l'église d'Ecouen jouent un rôle important tout au long du récit et, pour l'anecdote, Christian Clavier déclame même, dans l'église, au début du film : « je suis le curé d'Ecouen, une charmante petite bourgade au nord de Sarcelles ! »

Christian Clavier se présente ainsi au début du film : « Je suis le curé d'Écouen, une charmante petite bourgade au nord de Sarcelles. » Face à la mairie de la ville, le cinéaste installe une fausse cabine téléphonique… à quelques mètres seulement d'une autre, véritable mais masquée par les décorateurs. D'autres scènes sont réalisées à l'aéroport de Roissy et à l'évêché de Pontoise.
Fiche du film Les Anges gardiens (1995)
© Tous droits réservés

Année de sortie

1995

Genres

Équipe

Réalisateurs, réalisatrices

Scénaristes

Compositeurs, compositrices

Acteurs, actrices

Lieux de tournage

Tourisme à proximité des lieux de tournage

Musée Jean Gabin

Musée Jean Gabin

⌖ Mériel

La Vallée Verte

La Vallée Verte

⌖ Roissy-en-France

Abbaye de Maubuisson

Abbaye de Maubuisson

⌖ Saint-Ouen-l'Aumône

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page