×

Recherche

Raymond Alessandrini

Raymond Alessandrini
© Tous droits réservés
La mélodie dans le sang
Article publié le mardi 28 avril 2020 à 08h30
Raymond Alessandrini, compositeur de musiques de films attitré de Jean-Charles Tacchella a habité de nombreuses années à Saint-Ouen-l'Aumône avant de déménager dans le département de l'Oise. Il a surtout été professeur de piano au Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise.

Quatre grandes figures du cinéma ont traversé sa vie : Michel Magne, Georges Delerue, Jean Yanne et Jean-Charles Tacchella.

« J'ai rencontré Michel Magne en mai 68. Je venais de terminer mes études au Conservatoire National Supérieur de Paris et j'ai rencontré Ivry Gitlis lors des manifestations. Plus tard, il m'a emmené dans une émission de TV qui avait lieu à Hérouville, chez Michel Magne. Je suis venu dans cette émission pour jouer un concerto complètement loufoque où, à la fin, tous les musiciens se jetaient tout habillé dans la piscine. A la suite de cette soirée, nous avons passé un deal : je travaillais pour lui le matin, et l'après-midi, j'avais les studios à ma disposition ainsi qu'un superbe piano de concert. »

C'est ainsi que Raymond rencontre de nombreux compositeurs dont Georges Delerue. Ce dernier lui offre sa première chance en lui laissant faire la musique du film Les Joies de la famille Pinelli.

Puis, suivent les accompagnements du Roi de Patagoni, ou Deux Heures moins le quart avant Jésus Christ, le film de Jean Yanne.

« C'est en 1975 que j'ai travaillé, pour la première fois, avec Jean Yanne, sur les conseils de Michel Magne. Jean voulait pour son film Show Business, une fausse musique classique, ce qui n'était pas évident du tout. Plus tard, j'étais avec ma fille rue François 1er. Elle voulait que je lui offre une glace et nous nous sommes retrouvés dans le même établissement que Jean Yanne. Il m'a proposé la musique de Deux heures moins le quart. »

Tout en continuant une carrière classique, il devient, à partir des années 80, le compositeur des films de Jean-Charles Tacchella et signe Croque la vie (1981), Escalier C (1984), Travelling Avant (1987), Dames Galantes (1990), L'Homme de ma vie (1991) et Tous les jours dimanche (1994).

« Ce qui est formidable chez Tacchella, c'est que chaque film a besoin d'une musique vraiment différente. Il pense à la musique dès l'écriture de son scénario. Il est un des rares cinéastes à savoir vraiment ce qu'il veut. »

Concertiste de grand talent, Raymond Alessandrini a aussi composé les musiques d'accompagnement de deux très beaux films muets, Un chapeau de paille d'Italie et L'Hirondelle et la Mésange .
Aujourd'hui, il garde un contact étroit avec notre département puisqu'il est membre du jury Piano Campus.

Tourisme en lien avec cet article

Marais de Stors

Marais de Stors

⌖ Mériel

Parc Le Nôtre

Parc Le Nôtre

⌖ Saint-Ouen-l'Aumône

Bois du Planite

Bois du Planite

⌖ Puiseux-Pontoise

Gestion des cookies

Certains contenus de notre site sont hébergés par des tiers, qui sont susceptibles de déposer des cookies sur votre navigateur Internet. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser l'affichage de ces contenus. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et modifier vos choix depuis le lien gestion des cookies situé en bas de page du site.

J'accepte

Je refuse

Afficher les utilisations prévues

Site externe : YouTube - préférences globales

Autoriser en permanence la lecture des vidéos YouTube : oui non

Consulter les conditions d'utilisation de YouTube

Cookies techniques

valdoise.terredecinema.fr ne dépose aucun cookie en dehors de cookies techniques (incluant ceux destinés à enregistrer les préférences du visiteur concernant l'activation des services externes).

Confidentialité

Les statistiques de fréquentation sont établies à l'aide du logiciel de suivi Matomo, sans dépôt de cookie ; les données récoltées sont anonymisées.

Enregistrer et fermer
Retourner en haut de la page